FRANCE-ESPAGNE : JEREZ TEXAS, le violoncelle lumineux de Matthieu Saglio avec ses amis

JEREZ TEXAS, Clar de lluna, Prod. Jerez Texas – jereztexas.com

Chaque nouvel album de Jerez Texas est un enchantement. L’enchantement cela vous prend dès les premières minutes, les premières notes que vous entendez, l’atmosphère qui vous enveloppe immédiatement, vous captive et vous charme – au sens magique du terme, car la musique est magie.

« Clar de lluna », enregistré un soir de pleine lune, en plein air et en live, au théâtre antique Sagunto près de Valence, est une autre perle d’un collier que ne cesse de confectionner ce groupe que nous aimons énormément. Basé à Valence en Espagne et mené par le violoncelliste français Matthieu Saglio, la formation Jerez Texas est à géométrie variable, et ici elle est ramenée à son trio essentiel, avec Ricardo Esteve à la guitare flamenca et Jesus Gimeno aux percussions.

A l’ouverture de ce nouvel opus, ce ne sont pas les notes de violoncelle de Matthieu Saglio que l’on entend tout de suite, mais la guitare aérienne de Ricardo Esteve, oh à peine quelques gouttes de cristal étincelant, qui viennent ensuite faire briller les sons profonds et ondulants du violoncelle, sur juste la respiration des percussions de Jesus Gimeno…

Enlevés : nous sommes enlevés, comme sur un beau cheval alezan, par le trio ensorceleur… « Vapor del Sudan » était le titre de cette composition – signée Ricardo Esteve. Avec Matthieu Saglio, tous deux se partagent les compositions de cet album, tantôt l’un, tantôt l’autre, tantôt ensemble – à l’exception de « Birdland » (de Joe Zaniwul) et « Color café » (de Serge Gainsbourg, ici dans une version «rumba » décoiffante !). Les autres titres se nomment « Sirocco », « Paris sous la pluie » (signée Matthieu Saglio, très belle composition, où comment la musique transforme la tristesse en beauté), « Danza del clavo »,…

Enregistré en live, avec toute l’énergie de l’échange avec le public que l’on entend, cet album nous donne envie de courir les voir sur scène. Jerez Texas, ou quand la flamme du flamenco, la douceur du violoncelle, et la pulsation de vie des percussions, se mêlent pour nous offrir un flamboiement de musique… 

www.jereztexas.com 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s