IRAN/GRÈCE/FRANCE : THRACE, Jean-Guihen Queyras rencontre les musiques d’Orient

thrace

THRACE, « Sunday Morning Sessions », Harmonia Mundi
Voici la rencontre de quatre musiciens : les frères Bijan et Keyvan Chemirani, percussionnistes d’origine iranienne installés en France ; le Grec Sokratis Sinopoulos à la « Lira », cette petite vièle traditionnelle ; et le violoncelliste français Jean-Guihen Queyras, plus habitué des formations de musique classique et contemporaine.
Le « teaser » de l’album sur youtube fait apparaître une évidence : la parenté du violoncelle avec ces musiques d’Orient et de l’Est du bassin méditerranéen que pratiquent les trois autres musiciens. Car le violoncelle tout comme la lira se joue calé debout entre les jambes – c’est aussi ainsi que se joue le violon dans les orchestres arabes et arabo-andalous. Et le son du violoncelle évolue dans ce registre grave et mélancolique qu’est celui du ‘oud…

Le violoncelliste Matthieu Saglio, tout comme le contrebassiste Renaud Garcia-Fons, emmènent depuis des années leurs instruments, créés «pour musique classique occidentale », sur les terres des musiques méditerranéo-orientales. Voici Jean-Guihen Queyras à son tour conquis par ces mélodies et rythmes orientaux qui entrent parfaitement en résonance avec ces grands instruments à cordes frottées au son grave et profond…

http://www.harmoniamundi.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s