FRANCE : JO PRIVAT, la rencontre historique entre l’accordéon et le jazz

Jo Privat

JO PRIVAT, Sa préférée, Milan Music

Jo Privat fut le roi de l’accordéon en France pendant 50 ans. Né en 1919, il fut l’une des stars de l’accordéon musette, et composa des valses musettes qui sont devenues des classiques, et que l’on trouvera dans ce disque, comme « Sa préférée », « Nuit blanche » ou « Balajo », quelques-uns des quelque 500 titres qu’il a composés !

Mais surtout, Jo Privat fut le premier à faire entrer l’accordéon dans le jazz. Surnommé « le Gitan blanc » tant il aimait la musique manouche, il fut le premier à jouer de l’  « accordéon manouche », comme Django Reinhardt, qui devint son ami, et avec lequel il joua souvent. En somme ils sont trois : Django pour la « guitare manouche », Jo Privat pour « l’accordéon manouche » et Stéphane Grapelli pour « le violon manouche », compagnons de scène et amis à la ville.

C’est donc Jo Privat qui a fait sortir l’accordéon du seul registre « musette et bals dansants » dans lequel cet instrument était confiné pendant la première moitié du XX° siècle, et sans cet immense artiste n’existeraient ni Richard Galliano ni Daniel Mille ni Vincent Peirani ni aucun des artistes français, jeunes et moins jeunes, qui emmènent désormais l’accordéon très loin des terres du musette et des bals, vers le jazz, l’improvisation, et même, pour un Peirani, vers les musiques très contemporaines voire expérimentales.

Nous on adore le musette ! Et la valse-musette, contrairement au bon Jacques Brel ! Et nous nous sommes régalée de ce disque, qui, heureusement, contient quand même bon nombre de ces titres joyeux – valses musettes entraînantes, javas et autres – sur lesquels nous adorons danser lorsqu’ils sont joués dans un bal populaires, dans un village en France, sur une place de village, par exemple pour un 14 juillet !

Un documentaire sur Jo Privat, où on l’entend nous raconter sa vie :

https://www.youtube.com/watch?v=ceVJS-Moj-M

 

2 commentaires sur “FRANCE : JO PRIVAT, la rencontre historique entre l’accordéon et le jazz

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s