FRANCE : LULU ZERRAD, Trio envoûtant avec guitare

ZERRAD TRIO, Les îles du désert, Distr. Rue Stendhal

1Il y a des artistes que l’on découvre, comme ça un jour, et c’est comme si on avait découvert un coquillage enchanté sur une plage, qui jouerait de la musique rien que pour nous, et on se dit qu’on a trouvé un trésor. Lulu Zerrad fait partie de ceux-là. Le premier album de son trio enchante de bout en bout, diffusant une douce ambiance zen et sereine, qui apaise et rafraîchit à la fois. Si cet album était une couleur, ce serait le vert jeune et tonique des tiges de bambou…

Lulu Zerrad, nous le connaissions pour avoir entendu les chansons qu’il a composées dans l’album de Christina Rosmini “Sous l’oranger” (Le Chant du Monde/Harmonia Mundi), où il l’accompagnait à la guitare, album que nous avions beaucoup aimé et que nous avions découvert en Juillet-Août 2009.


Troquant ici sa guitare pour un ‘oud ou une viola caïpiria (l’artiste adore les musiques brésiliennes et tout l’univers lusophone), Lulu Zerrad joue, dans “Les îles du désert”, en osmose avec Philippe Mallard à l’accordéon et au bandonéon, et Thomas Ostrowiecki aux percussions. En osmose car l’accord est parfait entre les trois complices, aucun ne prenant le dessus sur les autres: c’est vraiment d’un trio qu’il s’agit, et non pas de Lulu “accompagné de”.

Cette magie de l’entente entre les trois musiciens est sensible à l’oreille, et explique sans doute pour une part ce climat serein et apaisé qui parcourt tout l’album.
Des balades douces, un accordéon qui se métamorphose parfois en clarinette ou en flûte nay, un ‘oud qui offre ailleurs sa touche de mélancolie, des percussions qui sonnent de manière aquatique, l’univers est ici de fluidité. La trompette d’Ibrahim Maalouf, le balafon de Sory Diabaté, ou les cordes du Quatuor Bedrich, s’invitent harmonieusement, parce que tous ont en commun ce sens du partage et ce goût de la sérénité.
Un album splendide, qui signe la naissance d’un nouveau trio dont le son, c’est-à-dire l’univers, n’appartient qu’à lui. La marque des grands artistes. Un grand bravo.
www.zerrad.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s