FRANCE: RICHARD GALLIANO, L’album « Best-of »

RICHARD GALLIANO, The essential (Dreyfus Music)

Francis Dreyfus, fondateur du label de jazz Dreyfus Music, est décédé l’an dernier. Il fut l’un des acteurs majeurs de la scène musicale française de ces 50 dernières années, créant sa première maison de disques à peine âgé d’une vingtaine d’années, et produisant les disques d’artistes de la vague yé-yé tels Johnny Hallyday ou Sylvie Vartan. C’est lui qui découvrit et produisit des artistes tels que Bernard Lavilliers, Alain Bashung, et qui produisit en France Pink Floyd, Jimmy Cliff, David Bowie, Cat Stevens, ou Ten Years After. A son actif aussi, plusieurs concerts et albums de Jean-Michel Jarre, qui connaîtront un succès mondial – Jean-Michel Jarre est à ce jour l’artiste français qui a vendu le plus de disques à l’étranger, qui se chiffrent en millions. En 1991 Francis Dreyfus crée un label de jazz, Dreyfus Jazz, qui fait connaître Richard Galliano, Michel Petrucciani, Biréli Lagrène ou Steve Grossman. En 1995 la SACEM lui décernera son Grand Prix de l’édition musicale. « Je suis un rêveur, qui persiste à vouloir à créer des envies, des découvertes, des rencontres. Mon rôle est de susciter», aimait-il à dire.

        Pour lui rendre hommage, Richard Galliano a réuni dans ce double album quelques-uns des thèmes qui ont fait ses plus grands succès. “Francis Dreyfus m’a offert la possibilité d’enregistrer mes oeuvres avec différentes formations: accompagné quelques fois par un orchestre à cordes, en quartet jazz, en trio, en duo. Aujourd’hui, je suis fier de notre travail, récompensé notamment par deux Victoires de la Musique (…). Avec Francis Dreyfus, nous avions entre autres, une conception identique, commune du Son qui doit être l’ADN et l’Aura du musicien (…). Je suis heureux d’avoir eu la possibilité d’enregistrer ces moments forts dans ma vie de Musicien”. 

          Les inconditionnels de Galliano – dont nous sommes! – retrouveront donc ici “La valse à Margaux”, composition de l’artiste devenue un classique du repértoire des accordéonistes; “La historia de un amor”, célébrissime chanson écrite par le Panaméen Carlos Almaran Eleta, dont le thème convient parfaitement au son de l’accordéon, qui peut être très mélancolique; ou encore le poétique 2ème mouvement de l’Opale Concerto écrit par Galliano, artiste de jazz qui adore la musique classique (son disque précédent, que nous vous avions présenté l’été dernier, était consacré à Bach) (http://www.babelmed.net/index.php?c=5777&m=&k=&l=fr ) . Un double album en forme de “best-of”, à s’offrir absolument, et à offrir à vos meilleurs amis.

Ecouter “La valse à Margaux”: http://www.youtube.com/watch?v=evtw_iAldpw 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s